Dans les coulisses de « 125 BPM », élu «Meilleur spectacle de Cirque 2019/20».

Et pourtant, elle tourne… Comme la Terre au sein du mystère planétaire, la roue Cyr emmène le Duo André Leo au septième ciel ! Élu « Meilleur spectacle de Cirque » aux derniers Prix Maeterlinck, leur premier essai est un coup de maître. « 125 BPM » est un spectacle hypnotique et plein d’humour, à (re)découvrir en tournée dès janvier prochain.

125-BPM_Duo-Andre-Leo©toinettechaudron(5)

« J’ai une petite question : où est situé le moteur dans votre roue Cyr ? J’ai bien regardé mais je n’ai pas pu deviner… » Cette interrogation a ravi le Duo André Leo, après l’une des représentations de leur soufflant 125 BPM. « C’est le plus grand compliment qu’on ait reçu du public », sourit Robin Leo, qui forme le duo avec Jean-Baptiste André. « Bien sûr, il n’y a pas de moteur dans notre roue, mais cela veut dire que ce spectateur avait perçu notre agrès comme doué d’une force motrice autonome, comme un troisième personnage en somme, et c’était notre but ! »

125 BPM, c’est la rencontre époustouflante entre deux hommes et un grand cercle d’acier, menée tambour battant [par un musicien électro en bord de scène] au rythme de 125 battements par minute. Un spectacle où tout se dit avec le corps, le geste et le regard. L’amitié, la tendresse, les petits coups vachards, les réconciliations : chacun y lira l’histoire qu’il souhaite. Sans mot, le cirque y démontre une fois encore ses fortes capacités narratives et poétiques. « Nous voulions proposer au public de partir dans un ‘trip’ avec nous », explique Robin. « La roue Cyr, en tournant et en bougeant perpétuellement, est une métaphore naturelle du cycle du temps et des relations humaines. Les spectateurs nous partagent plein d’histoires après le spectacle, ils projettent leur propre parcours dans cette zone libre. »

Tout indique que Robin Leo et Jean-Baptiste André ont eu la bonne intuition quand ils ont décidé d’utiliser une seule roue pour eux deux, lors de leurs études à l’Esac. Leur numéro de sortie s’est joué plus de 600 fois à travers le monde depuis 2015. Et leur premier « long format », 125 BPM, vient de décrocher le titre de Meilleur spectacle de Cirque aux derniers Prix Maeterlinck. « On est très content, évidemment », réagit Robin, « même si c’est étrange de recevoir ce prix alors que nos vies d’artistes se sont arrêtées. Le contraste nous a saisi, réjoui,… C’est difficile de ne pas avoir des sentiments mélangés pour le moment. »

L’arrêt n’est heureusement pas définitif… Si le Duo André Leo a pris une pause forcée après quatre ans de folie pure – « l’occasion de revoir nos proches, enfin » –, Robin et Jean-Baptiste préparent la riposte. 125 BPM reprendra la route de la tournée dès janvier prochain. Et dans le moteur des deux artistes, déjà, un projet de nouveau spectacle ! « On ne sait pas quand on va démarrer la création, mais on a plein d’idées », dévoile Robin Leo. « Le travail sur le premier spectacle a ouvert des chemins qu’on se réjouit d’explorer. Nous avons notamment une piste basée sur la recherche « pure » et une autre basée sur une image. » Autant d’indices énigmatiques qui donnent envie de suivre de très près ce duo au succès tournoyant !-

—-

★ Diffusion & gestion des tournées : Espace Catastrophe

diffusion@catastrophe.be | + 32 (0)2 538 12 02

https://diffusion.catastrophe.be/spectacles/125-bpm/