Du Mât pendulaire au proto-théâtre, des Formations toujours réinventées.

Il y a le coucou suisse, qui (dit-on), est «réglé comme une horloge». Et puis il y a les formations de l’Espace Catastrophe, qui chamboulent tout et se réinventent complètement, chaque année! Cette Saison rimera notamment avec proto-théâtre, Street Magic, Marionnette ou Qi Gong. «Une ouverture géniale», estime Medhi Beduin, l’un des formateurs, «car elle valorise le Cirque & toutes les disciplines qui peuvent l’enrichir.»

STTPA_23S_Danse-theatre-physique_Jordi-Vidal-(70)__light

Pour coller au plus près de l’actualité artistique et des besoins techniques du monde du Cirque – et plus car affinités –, les formations de l’Espace Catastrophe ont inventé un truc tout simple : chaque année, c’est le grand chambardement ! Les Saisons se suivent sans jamais se ressembler, si ce n’est pas leur capacité de réaction aux nécessités des participants.

Le truc ? Une proximité avec le terrain de jeu. L’Espace Catastrophe, c’est d’abord un Centre International de Création : les artistes viennent des quatre coins du monde pour travailler à leur laboratoire de recherche ou à leur nouveau spectacle. Cette connexion avec ce qui fait le Cirque aujourd’hui infuse directement le programme de formations.

Cette diversité ne vise pas le tape-à-l’œil, mais le cœur de la cible : offrir aux participants la bonne formation, au bon moment de leur parcours, qu’ils soient professionnels ou amateurs acharnés. Résultat : si les disciplines (d’apparence) « classiques » se taillent évidemment la part du lion dans le menu, toutes les formations proposent de jeter un regard neuf sur des terrains familiers, avec une grande place ménagée pour la créativité.

Par ailleurs, on le sait depuis longtemps, le Cirque se définit par sa capacité à intégrer d’autres Arts. Les formations prennent ce principe au pied de la lettre en proposant (notamment) des stages de Théâtre Naïf ou de Street Magic. « Une ouverture pédagogique géniale », estime Medhi Beduin, qui donnera ces deux Stages, « car elle valorise le Cirque et toutes les disciplines qui peuvent l’enrichir. Le Cirque a compris depuis longtemps ce qu’il peut gagner à se frotter au théâtre et à la dramaturgie, pour approfondir son propos. »

On peut dire que, cette Saison, Medhi relèvera ses manches, en nous proposant deux Stages comme on part en plongée. Avec l’exploration du Théâtre Naïf, il nous invite à « retourner aux sources du proto-théâtre ». Ce jeu « primitif et presque chamanique » cherche l’essentiel de l’expression, notamment par l’utilisation de « masques larvaires », des masques réduits à une seule expression, une seule caractéristique, pour traquer l’essence des émotions. Son stage de Street Magic semble plus explicite, mais ne vous y trompez pas : « Comment organiser la rencontre entre la magie, qui a toujours un coup d’avance, et le théâtre, qui se concentre sur l’ici et maintenant » ? Le défi est ardu, mais passionnant. Le Théâtre peut s’enrichir d’effets visuels pertinents qui servent la dramaturgie. Et la Magie théâtralisée permet de gagner en intensité émotionnelle. C’est le grand chantier de ma vie… « Arriver à lier les deux, la Terre et le Ciel ! », sourit Medhi Beduin. « Difficile de résister à semblable passion… C’est finalement peut-être le seul défi des formations de l’Espace Catastrophe : quand on lit le menu, on a envie de les suivre toutes ! »

 

Programme Ateliers, Cours & Stages : https://formation.catastrophe.be/
Programme Open Day [19.09] : https://formation.catastrophe.be/open-day/